LA COLLISION, épisode 1 : Les nappes de charriage (col du Galibier)

Publié le par Manon - classe de TS1 lycée MMFourcade

 Alors en fait, une nappe de charriage est le résultat d'un mouvement tectonique horizontal de grande amplitude qui s'étend sur des dizaines de kilomètres, parfois plus et qui pousse une masse de terrain sur une autre. Le contact anormal entre les deux ensembles s'effectue par un plan peu incliné qui n'est autre qu'une gigantesque surface de chevauchement. Les nappes de charriages caractérisent les chaînes alpines qui résultent de la collision entre deux lithosphères continentales.

 

L'écrasement de leur marge aboutit à un gigantesque écaillage des terrains de la plaque chevauchante, qui se disposent en nappes ou plis couchés superposés sur la plaque chevauchée. 
 

Nappe-2.JPGNappe-3.JPG

La nappe de charriage version Playmobils !
 

Dans le Domaine Briançonnais, dans les Alpes, en arrière du chevauchement du Front Pennique, l'anticlinal du Guil est un anticlinal de nappe. En effet, les couches de calcaires et dolomies du Trias (T) surmontent les calcschistes du Crétacé supérieur (Cs). Le Permien (P) affleure au fond des gorges du Guil.

La nappe de charriage du Guil


D'une autre façon, on peut dire que la nappe de charriage est l'étape qui suit la formation d'un pli si les forces de convergences ne cessent pas. Pour avoir une explication de la formation d'un pli, allez voir cet article.
 
 
"Chérie... je crois que je viens de déchirer la nouvelle nappe !"
"J'espère que tu me charrie là !"

 

 

Publié dans Compte-rendu de sortie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Kévin 27/01/2015 18:14

super article, merci ! :)